Conseil en chimie durable

REACh est une réglementation visant à éliminer en premier lieu les substances nocives pour l’homme et l’environnement. Aux marges de son application, l’objectif est aussi d’éliminer plus largement les produits « récalcitrants » et sujets à accumulation/rémanence.

Dans ce cadre, on perçoit nettement l’objectif sous-jacent de REACh qui est de favoriser l’émergence d’une chimie maîtrisée à tous les stades, mais aussi de tendre vers une chimie durable et propre.

Au niveau des entreprises cette stratégie se traduit financièrement et éthiquement par une réduction importante des risques pour le personnel, une gestion renouvelée des effluents et une maîtrise de la diffusion des produits chimliques dans l’environnement ; en terme économiques, ce sont des coûts d’assurance, de retraitement et de dépollution qui seront impactés.

Conseil en chimie durable

  • Evaluation du catalogue des références chimiques utilisées afin de vérifier l’inocuité de ces produits au cour de leur cycle d’utilisation/production et la maîtrise des rejets s’il y a lieu.
  • S’il y a lieu, recherche de solutions :
    • de substitution « verte » (REACh compatible)
    • si substitution impossible ou non viable : recherche de solution pour maîtriser le risque et les rejets.
  • Rationalisation des emballages/stockage si nécessaire.

REACh est un opportunité pour redéfinir le fonctionnement des entreprises et d’évoluer vers une chimie durable, voire vers la chimie « verte ». Contrairement à l’opinion dominante des industriels, ce réglement offre la possibilité de réduire les coûts à moyen terme au niveau des assurances (santé professionnelle essentiellement), des coûts de dépollution (taxes notamment), et de se placer positivement en terme d’image. REACh est aussi une façon d’anticiper les attentes futures des consommateurs européens de plus en plus sensibles, à juste titre, à leur environnement.

Share This